EN UN MOT

  • Louis Émond

SPIRALE 1 (SUR 12 NOTIONS)

Dernière mise à jour : 30 juil. 2020

Dans la spirale, je reviens brièvement sur les sujets des capsules publiées sur ma page Facebook au cours du ou des derniers mois. Une sorte d'aide-mémoire.


Pourquoi l'appeler « spirale »?

Parce qu'à force de revenir sur une règle, un principe ou simplement un truc, ça les fixe plus solidement en mémoire.

Voici donc la première de ces spirales.


  • PRÉSUMER et ASSUMER

Quand on présume, on suppose. Quand on assume, on prend sur soi.

Ex. : "Je présume que c'est moi qui devrai assumer les dépenses liées à ce projet?"

  • PARTAGER

On partage AVEC. On ne partage pas à. Tu ne me partages pas, tu partages avec moi. Il ne nous partage pas, il partage AVEC nous. Vous ne lui partagez pas,vous partagez AVEC lui.

  • PARTIE et PARTI

« Partie » comporte l'idée de fraction, de portion. « Parti », l'idée de regroupement.

Ex.: Une partie de la population a pris parti pour le port du masque durant la pandémie.

  • ALTERNATIVE et OPTION

Une alternative n'est pas une option, elle est le choix entre deux options.

Ex. : "On se trouvait devant une alternative : la suite du confinement ou le déconfinement avec prudence. On a retenu la seconde option."

  • CECI et CELA

« Ceci » annonce ce qui vient, » cela » fait référence à ce qui a été.

Ex. : "Vous avez peut-être raison! Cela dit, lisez ceci. C'est un texte paru ce matin."

C'est pourquoi il est illogique de dire « ceci dit » avant d'introduire une nuance.

  • AUCUN

« Aucun » se met au féminin devant un nom féminin et au pluriel SEULEMENT avec un nom qui n'a pas de singulier.

Ex. : Il n'y a aucuns frais. Elle ne veut aucunes funérailles. Aucune personne ne l'aidait.

  • QUELQUE

« Quelque » se met au pluriel quand il signifie un certain nombre.

Ex. Tu as eu quelques ennuis avec ta voiture. Nous apporterons quelques bouteilles.

Mais « quelque » est invariable quand il signifie « environ » ou « à peu près »

Ex.: La foule comptait quelque 20 000 personnes. Nous étions quelque quinze ou vingt.

  • ON

Le verbe accompagnant le pronom « ON » (à ne pas confondre avec le verbe avoir ONT) se conjugue à la troisième personne du singulier. Par contre, il est admis que son participe passé ou l'adjectif s'y rapportant - quand « on » signifie clairement "nous" - puissent porter la marque du pluriel.

Ex. : On prétend que tu n'es pas sérieux. Plusieurs personnes ont murmuré : "On est déçus de lui." Les gens de l,assemblée s'écrièrent : « On est enfin contents! »

  • LEUR

L'adjectif possessif « leur » se met au pluriel avec un nom au pluriel.

Ex. : Leurs idées, leurs chevaux, leurs amis...

Le pronom personnel « leur » est invariable.

Ex. : Je leur ai expliqué. Tu leur as montré. Ils leur doivent bien ça.

  • LA FINALE D'UN VERBE AVEC JE

S-E-X-AI. Ce sont les quatre finales possibles avec « je ».

Et jamais, jamais, jamais, jamais, jamais une finale avec E et S ensemble. Jamais. C'est E ou S. Mais pas les deux. Jamais. Jamais les deux.

Quatre exemples : je sortiS - je chantE - je veuX - je danserAI

  • IMPÉRATIF DES VERBES EN ER

Jamais de S à la fin. Pas compliqué. Jamais. Sauf pour une rare liaison euphonique.

Ex. : Chante ta chanson! Compte jusqu'à cent! Danse comme si personne ne te regardait! Verses-en juste un petit peu. Manges-en tant que tu veux. Nie absolument tout!


  • SE SOUVENIR ET SE RAPPELER

On se souvient DE quelque chose, mais on se rappelle quelque chose.

Pour me souvenir de cette différence, j'utilise ce truc : au téléphone, on rappelle quelqu'un, on ne rappelle jamais de quelqu'un. Même chose pour se rappeler.

À bientôt!



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout