À PROPOS DE LOUIS ÉMOND

PORTRAIT_1.jpeg
PORTRAIT_2.jpeg
PORTRAIT_3.jpeg
Louis_17 ans.jpg

1974

Louis graduation de McGill.jpg
Presse des 6-12.jpg
EQ_chronique.jpg
Louis prof.jpg

D'ABORD À L'ÉCOLE

Après des études (extrêmement sérieuses) au Collège de Montréal et au Collège André-Grasset, Louis Émond hésitera sur l'orientation à donner à sa vie professionnelle et plutôt que de décider en jouant à pile ou face ou am-stram-gram, il partira sillonner l'Europe durant six mois.

À son retour, son choix est fait : il sera enseignant titulaire. Il s'inscrit donc au baccalauréat en enseignement primaire à l'Université McGill et, trois ans plus tard, il occupera un premier poste d'enseignant en pré-maternelle.

L'année suivante, Louis Émond découvre les joies d'être titulaire d'une classe de sixième année du primaire, un niveau auquel il enseignera durant vingt-deux ans.

THÉÂTRE À L'ÉCOLE

 
Au fil de ses années d'enseignement, Louis Émond développera une véritable  passion pour le théâtre et pour l'écriture, montant avec ses élèves 
Un conte de Noël, de Charles Dickens, La Machine à beauté, de Raymond Plante ou Les petits pouvoirs de Suzanne Lebeau. 

 

Plus tard, à court d’œuvres à monter, il écrira ses propres pièces dont Comme une ombre, publiée aux éditions Québec-Amérique, qui sera présentée dans de nombreuses écoles primaires du Québec.

L'ÉCRITURE DE PLUS EN PLUS ...

Parallèlement à sa carrière d'enseignant, Louis Émond développe  celle de rédacteur et d'écrivain, travaillant notamment pour La Presse où il coécrit durant trois ans La Presse des six-douze, une page hebdomadaire où l'actualité est mise à la portée des jeunes du primaire.

L'idée sera ensuite reprise durant neuf ans pour un journal télématique appelé Le Journal 7-15 qui deviendra peu de temps après Le Monde d'Émond.

PREMIERS LIVRES

Au début des années 1990, Louis Émond publiera aux éditions Pierre Tisseyre ses premiers romans pour la jeunesse, Taxi en cavale et Un si bel enfer, suivis de deux recueils de nouvelles à saveur fantastique - un genre qu'il affectionne - intitulés La Guéguenille et Trois séjours en sombres territoires. Ce dernier livre sera finaliste en 1996 au prix Montréal-Brive et il se classera 4e au palmarès de Livromanie, une première pour un recueil de nouvelles.

CHRONIQUEUR

Au début des années 2000, Louis Émond est invité par le magazine Enfants Québec à partager avec lectrices et lecteurs ses connaissances et son expérience en matière d'éducation. Durant sept ans, il rédige plus d'une cinquantaine de chroniques sur autant de sujets liés au monde scolaire. Cette collaboration lui permet d'ailleurs de remporter, en 2003, le grand prix de l'Association des éditeurs de magazines du Québec dans la catégorie Chroniques.

FIDÈLE AUX LIVRES

Durant ce temps, sa carrière d'écrivain n'est pas en reste puisqu'il publie C'est parce que... et Les Trois bonbons de Monsieur Magnani, deux romans pour premier lecteur.

La parution de ces deux romans marque son passage à la nouvelle maison d'édition Soulières éditeur que vient de fonder son vieil ami l'auteur Robert Soulières, secondé dans sa tâche par sa compagne Colombe Labonté.

Paraissent ensuite, toujours chez Soulières éditeur, un conte de Noël La Guerre des lumières ainsi qu'une nouvelle édition entièrement réécrite de Taxi en cavale

UNE OEUVRE AMBITIEUSE

Mais c'est en 2006 que Louis Émond publiera son oeuvre à ce jour la plus ambitieuse. Né d'un défi qu'il s'était lui-même lancé six ans auparavant, le recueil de nouvelles Quand la vie ne suffit pas  raconte, en sept histoires, comment les arts peuvent nous apporter une forme de rédemption ou nous aider à réaliser nos rêves cachés.


Sur le site de la bibliothèque de Montréal, on dit de Quand la vie ne suffit pas qu'il s'agit:

« d'un recueil de sept nouvelles dans lesquelles les arts transfigurent à la fois la vie des artistes et de leur public. Rédigées d'une plume virtuose jusqu'au dénouement surprenant, elles brossent, avec une intensité et une sensibilité exempte de toute mièvrerie, le portrait de personnages nuancés et plus vrais que nature, habités d'une profonde et émouvante humanité. Un superbe ouvrage que l'on referme le cœur gonflé d'espoir et désireux de rendre le monde meilleur. »

En 2007, Quand la vie ne suffit pas sera couronné du Prix du public ET du Prix du jury au Grand prix du livre de la Montérégie. Lu dans de nombreuses écoles secondaires du Québec, il rencontre la faveur des adolescents et adolescentes de 13 ans et plus.

Fort de ces récents succès, Louis Émond publiera en 2009 chez Pierre Tisseyre une nouvelle mouture entièrement remaniée de son roman Un si bel enfer et de son recueil de nouvelles Trois séjours en sombres territoires.

DEUX COURTS ROMANS


À l'automne 2010, toujours chez Soulières éditeur, Louis Émond fait paraître Une tonne et demie de bonbons, et l'année suivanteTrooooooooooop long! premier roman d'une série mettant en vedette Zou, une petite fille dotée d'un fort caractère.

PREMIER ALBUM

C'est aussi cette année-là que Louis Émond fera paraître aux éditions Hurtubise son premier album en carrière, Le Monde de Théo, illustré par le très talentueux Philippe Béha. Ce livre sera finaliste pour pas moins de sept prix littéraires, dont le prix TD, le prix Alvine-Bélisle et le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles, et il remportera le Prix Marcel-Couture de même que le prix Environnement et Société.

COURTS ROMANS ET ALBUMS

En 2013, Louis Émond publie Trooooooooooop mou! un nouveau roman de la série Trooooooooooop..., agrémenté, comme le premier, des dessins truculents de l'artiste Julie Miville.

En 2014, Louis Émond fait paraître chez Dominique et cie un deuxième album avec son complice Philippe Béha intitulé L'étrange peur de monsieur Pampalon

Puis, en 2015, paraissent deux nouvelles oeuvres : un troisième roman de la série Trooooooooooop... 

intitulé Trooooooooooop loin! et un conte de Noël publié aux éditions de La BagnoleLe jouet brisé, superbement illustré par Jean-Luc Trudel. 

En 2016, un quatrième roman de la série  Trooooooooooop... intitulé Trooooooooooop plate! voit le jour.

Quelques mois après, Louis Émond publie aux Éditions de la Bagnole La belle histoire d'une vieille chose magnifiquement illustré par Steve Adams. Cet album a été l'un des trois livres d'honneur à être choisis parmi les dix finalistes au prix Tamarac  Express 2018 décerné par l'Association des bibliothécaires de Toronto.

Après une courte pause, Louis Émond s'est remis à travailler à plusieurs projets de romans et d'albums.

Ainsi, au printemps 2019, il a fait paraître chez Soulières Éditeur un cinquième roman de la série Trooooooooooop... intitulé Trooooooooooop vite! et aux Éditions de la Bagnole l'album C'est parce que..., d'après une histoire qu'il a écrite à l'âge de 23 ans!

D'autre part, à l'automne 2020, il fait paraître, chez Soulières toujours, un polar pour adolescents et jeunes adultes intitulé Les ennemis invisibles salué par la critique et par son public de fidèles lecteurs et lectrices. En outre, il a entièrement réécrit la nouvelle La guéguenille qui figure dans l'anthologie Histoires d'amour, de mort et d'humour, qui compte quatre autres nouvelles signées Jocelyn Boisvert, Jacques Lazure, Johanne Mercier et Robert Soulières. 

Puis, à l'automne 2021, parait une anthologie intitulée Bazar d'histoires bizarres qui réunit les meilleures nouvelles de genre publiées au long des ans par Louis Émond. 

Publié au printemps 2022, Le roi Badeloque 13, un conte rigolo et farfelu, marque la première collaboration entre  son vieil ami Robert Soulières et lui. Les illustrations, magnifiques, sont l'œuvre de Caroline Merola.

Au cours de l'automne 2023, paraîtra un nouvel album aux éditions de la Bagnole. Et en 2024, une version remaniée de son conte d'Halloween Les trois bonbons de Monsieur Magnani sera publiée aux éditions Les 400 coups avec des illustrations de Sampar.

En ce moment, Louis Émond travaille à un roman mi-policier, mi-fantastique dont il préfère garder les détails secrets.

Robert et Louis.jpg

Robert Soulières et Louis Émond - SLM 2001

Screen Shot 2018-07-29 at 3.18.46 PM.png

Robert Soulières et Louis Émond - SB 2016

Louis_signature_USBE.jpg
Louis au Salon du Livre.jpg
pièce_de_théâtre_Comme_une_ombre_001.jpg

Comme une ombre

Annonce_du_Grand_prix_de_la_Montérégie.j
prix marcel-couture.jpg

Philippe Béha, Gilda Routy et Louis Émond - SLM 2012

Prix_Communications_et_Société_20120302.
Prix Tamarac Express 2018.jpg

Jennifer Tremblay et Louis Émond - Toronto 2018

58F245F2-B15D-46A8-93BC-63761E03914C.jpeg
Les invités.jpg
Trop.jpg